[adoption] La trouvaille inattendue !

Je n’ai plus le temps de bloguer régulièrement cette année : des circonstances exceptionnelles au boulot font que je suis en permanence épuisée et pas du tout motivée à passer du temps sur mon ordi en rentrant le soir.

Anybref, je ne blogue pas alors que j’aurais plein de choses à évoquer avec vous : mes derniers achats, la nouvelle Fille de l’année, les nouvelles poupées masculines de la gamme Truly Me… mais aujourd’hui, je ne pouvais pas ne pas partager avec vous ma dernière trouvaille !

Felicity, tout juste arrivée dans sa nouvelle maison. Photo ©American Girl France

Fatiguée, déprimée par le temps maussade et sans projets pour le week-end, je décide sur un coup de tête de prendre le train jusqu’à E. pour aller faire un tour chez Emmaüs. Pour se remonter le moral, certaines personnes courent les boutiques de mode et les parfurmeries, moi rien ne me réconforte plus que de chiner.

Dans ces cas, là, je commence toujours par foncer au rayon jouets pour trouver de nouvelles pièces de collection ou tout simplement pour rêver un peu. De ce point de vue là, je n’ai jamais vraiment grandi. Les jouets m’émerveillent toujours autant qu’à 8 ans.

Hier, quelle ne fut pas ma surprise quand jetée au fond d’un petit lit, je tombe sur une poupée à l’allure et aux proportions familières… J’attrape la chose et je découvre qu’il s’agit bel et bein d’une poupée American Girl ! Au fin fond d’une boutique Emmaüs d’un bled du Sud de la France. Comment est-elle arrivée là, je n’en ai pas la moindre idée mais il est hors de question que je reparte sans elle !

Je regarde vite fait son état pour vérifier l’absence de défauts majeurs comme un membre rongé ou des traces de feutre et je file demander son prix au Monsieur qui tient le stand : 3€ !  J’ai bien remarqué que ses cheveux semblent irrécupérables mais je n’ai vraiment pas le coeur à la laisser dans son coin. C’est une découverte tellement inattendueque je me sens moralement obligée de sauver la demoiselle.

Après cela, je me force à faire calmement le tour du reste du magasin (j’ai plus d’une heure à tuer avant de remonter dans le train et la boutique abrite peut-être d’autres trésors) mais mon état d’excitation me rend assez peu attentive à ce qui m’entoure. J’ai hâte de payer ma poupée et de pouvoir la serrer dans mes bras.

Je repars donc avec ma nouvelle fille (et quelques bricoles vintage pour mon intérieur) aussi excitée qu’un soir de Noël.

Felicity avant son départ pour « l’hôpital ». Photo ©American Girl France

A l’arrivée, il est temps de faire un état des lieux :

  • les membres son très-très poussiéreux mais rien qu’un bon coup de gomme magique ne saurait effacer ;
  • les jambes sont complètement détendues mais je sais comment changer les élastiques ;
  • la tête n’est pas correctement fixée mais ça ne sera rien de la remettre proprement en place en même temps que les jambes.

Jusque là, rien de bien inquiétant.

Les cheveux, en revanche, c’est une autre affaire. On voit bien, même attachés, qu’ils ont en piteux état, endommagés par de trop nombreux brossages… Une fois l’élastique retiré, c’est pire : des mêches ont été clairement coupées, d’autres sont tombées… Bref, il faudra à minima changer la perruque de la demoiselle et ça ne sera pas forcémen simple à trouver.

Je remarque au passages, deux autres petits défauts permanents mais qui à mon sens ne justifient pas pour autant un changement de la tête complète :

  • la demoiselle a le bout du nez légèrement râpé : elle a du faire une mauvaise chute ;
  • et sa paupière gauche présente une petite rayure, totalement invisible lorsqu’elle a les yeux ouverts.

Un gros chantier m’attend donc mais ça ne me fait pas peur : je restaure des poupées depuis plusieurs années maintenant et c’est non seulement quelque chose que je maîtrise mais qui en plus me plaît. J’ai même un temps rêvé d’en faire mon métier…

Felicity à sa sortie de l’hôpital. Photo ©American Girl France

Ainsi, après une soirée passée à nettoyer, shampouiner, ébouillanter, rémonter, réélastiquer, remonter, et coiffer, je vous présente Mademoiselle Felicity Merriman, génération 2005-2011. Elle a temporairement emprunté une tenue à Kit mais devrait rapidement retrouver sa tenue d’origine, commandée dès hier soir sur ebay.

Felicity Merriman – Photo ©American Girl France

Evidemment, je n’ai pas pu faire de miracle pour ses cheveux. Si j’ai pu lisser et discipliner un peu les longueurs, aucun moyen de réparer les mêches coupées ou arrachées. Je suis malgré tout ravie de cette trouvaille et je me sens déjà très attachée à cette poupée à l’histoire un peu particulière.

Felicity Merriman – Photo ©American Girl France

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

[fiche] Les accessoires de Nanea Mitchell

Nanea Mitchell ©American Girl

Le 21 août 2017, divers sets d’accessoires ont été commercialisés en même temps que la poupée Nanea afin de rendre un peu plus réel son quotidien à Hawaï, après le bombardement de Pearl Harbor dans l’esprit des collectionneurs. Mobilier, nourriture, loisirs… divers aspects de la vie quotidienne à cette époque sont ainsi évoqués.

Nanea’s Accessories ©American Girl

Les accessoires de Nanea (Nanea’s Accessories) :

Ce set se compose d’un sac reversible et sa pochette assortie. Une face est taillée dans un tissu à carreaux bleus et blancs appelé palaka ; l’autre face est taillée dans le même tissu que son chemisier.

Il est complété par une enveloppe contenant une lettre envoyée par Dona, une amie de Nanea partie vivre sur le continent, un collier de coquillages, une carte d’identification éditée par le gouvernement, obligatoire pour tous les résidents de l’île pendant la guerre et deux billets d’1$ hawaïens.

Ces set contient tous les petits accessoires de base de Nanea.

Infos : Nanea’s Accessories – 21/08/2017- –24$.

Nanea’s Bed and Hawaiian Quilt ©American Girl

Le lit et la couverture hawaïenne de Nanea (Nanea’s Bed and Hawaïan Quilt) :

Ce set se compose d’une banquette convertible en lit. Elle est en bois (e plastique) peint en rouge et ornée de fleurs tropicales jaunes sur le dossier.

Il est complété par un épais matelas de toile turquoise, un couvre-pieds en imprimé hawaïen à motifs turquoise sur fond blanc et un oreiller assorti.

Cette banquette se transforme en lit pouvant accueillir Nanea et sa meilleure amie. La litterie a été cousue par la grand-mère de Nanea.

Infos : Nanea’s Bed and Hawaïan Quilt – 21/08/2017- – 95$.

Nanea’s School Lunch ©American Girl

Le pique-nique de Nanea (Nanea’s School Lunch) :

Ce set se compose d’une popotte à deux étages bleue ornée de fleurs tropicales jaunes, et d’une serviette de table en toile blanche ornée d’une fleur tropicale jaune dans un coin.

Côté nourriture, on trouve un sushi de corned-beef, deux sandwichs et une double tranche d’ananas.

C’est le pique-nique que Nanea emporte en classe car il n’y a pas de cantine au sens où nous l’entendons aujourd’hui en France.

Infos : Nanea’s School Lunch – 21/08/2017- – 25$.

Nanea’s Hula Implements ©American Girl

Les instruments de hula de Nanea (Nanea’s Hula Implements) :

Ce set se compose d’un ukulele : une petite guitare hawaïenne,  d’un ipu : une calebasse servant de percussion, et de divers instruments à frapper en rythme tout en dansant : une paire de kala’au en bois, une paire de pu’ili en bambou, et une paire de ‘ili ‘ili en galets roulés ainsi que deux partitions.

Le tout prend place dans un lauhala, un sac en feuilles de hala séchées et tressées.

Il s’agit des accessoires indispensables à Nanea pour les cours de danse et de musique hawaïennes traditionnelles qu’elle suit avec sa soeur.

Infos : Nanea’s Hula Implements – 21/08/2017- –35$.

Nanea’s Island Fishing Set ©American Girl

Le kit de pêche de Nanea (Nanea’s Island Fishing Set) :

Ce set se compose d’une canne à pêche dotée d’un véritable moulinet et d’un hameçon aimenté ainsi que d’une boîte d’apâts.

Il est complété par 3 poissons tropicaux aimentés aux couleurs chatoyantes et une caisse à fond transparent pour observer les poissons au fond de l’eau et transporter tout le matériel de pêche.

Il s’agit des accessoires que Nanea emporte lorsqu’elle part pêcher pour la journée avec son père.

Infos : Nanea’s Island Fishing Set – 21/08/2017- – 28$.

Nanea’s Family Market ©American Girl

L’épicerie de famille de Nanea (Nanea’s Family Market) :

Ce set se compose d’une devanture d’épicerie en bois, dotée d’étagère et d’une vitrine, d’un comptoir mobile, d’une caisse enregistreuse garnie de 15 billets hawaïens des années 1940, d’une cagette de primeur, de trois sacs en papier marron, de deux présentoirs à chaussures, d’un ensemble d’étiquettes de prix et trois porte-étiquette, d’un panneau ouvert/fermé et d’une planche d’autocollants pour décorer le tout.

Pour garnir les étagères de l’épicerie, ce set comprend deux sacs de riz, six boîtes de noix de macadamia, six boîtes d’ananas, trois ananas frais, un tas de mangues et deux tas de fruits du dragon, six boîtes de corned beef et trois exemplaires du Honolulu Star Bulletin.

Côté souvenirs, on trouve : une assiette de mur sur son support, un sac à main creusé dans une noix de coco décorée, 15 cartes postales sur leur présentoir, deux paires de mules, trois rouleaux de tissu à imprimé hawaïen et trois leis colorés,

Il s’agit de l’épicerie des grands-parents de Nanea. Cette dernière adore y passer des heures en leur compagnie.

Infos : Nanea’s Family Market – 21/08/2017- – 250$.

Nanea’s Dog, Mele ©American Girl

Mele, le chien de Nanea (Nanea’s Dog, Mele) :

Il s’agit d’un bâtard à poils longs et oreilles tombantes en peluche gris clair et gris foncé. Ses yeux marrons sont brodés et sa truffe est cousue.

Mele est la chienne de compagnie de Nanea. Son nom signifie « chanson » et elle suit  sa jeune maîtresse dans toutes ses aventures en japant joiyeusement.

Infos : Nanea’s Dog, Mele – 21/08/2017- – 22$.

Nanea’s Pet Set ©American Girl

Les accessoires de Mele (Nanea’s Pet Set) :

Ce set se compose d’une cagette de primeur garnie d’un coussin à motif hawaïen, bordé d’un volant.

Il est complété par une gamelle verte ornée de palmiers et garnie d’un mélange de riz et de saucisse, la « pâtée » préférée de Mele.

Ce set d’accessoires est tout particulièrement destiné à Mele, la chienne de Nanea.

Infos : Nanea’s Pet Set – 21/08/2017- – 24$.
Rendez-vous sur Hellocoton !

[fiche] Les tenues de Nanea Mitchell

Nanea Mitchell ©American Girl

Le 21 août 2017, la poupée Nanea Michell a été commercialisée avec cinq tenues venant compléter sa garde-robe. Toutes ces tenues, de par leur coupe spécifique et leurs imprimés colorés évoquent l’île d’Hawaï.

Les tenues de Nanea disponibles depuis le 21 août 2017 ©American Girl
Nanea’s Meet Outfit ©American Girl

La tenue de présentation de Nanea (Nanea’s Meet Outfit) :

Cette tenue se compose d’un chemisier sans manche à col mao en toile corail à motifs imprimés et d’un un bermuda blanc à pont orné de gros boutons bleus sur le devant ainsi que de deux poches plaquées.

Elle est complétée par une culotte longue et ample en toile blanche, une paire de mules en cuir marron et une pince à cheveux ornée d’une fleur.

Cette tenue, représente la mode enfantine hawaïenne des années 1940. C’est la tenue de tous les jours de Nanea.

Cette tenue est vendue avec la poupée et ne peut pas être achetée seule.

Nanea’s Tropical PJs ©American Girl

Le pyjama tropical de Nanea (Nanea’s Tropical PJs) :

Cette tenue se compose d’une tunique à manches bouffantes et encolure nouée en tissu à imprimé floral rose sur fond blanc et d’un pantacourt assorti.

Contrairement à la plupart des autres pyjamas de la marque, ce set ne comporte pas de chaussons.

Il s’agit du pyjama de Nanea, ample et léger comme il se doit pour faire face à la chaleur des nuits hawaïennes.

Infos : Nanea’s Tropical PJs – 21/08/2017- – 24$.

Nanea’s Hula Outfit ©American Girl

La tenue de hula de Nanea (Nanea’s Hula Outfit) :

Cette tenue se compose d’un bustier rouge orné de petits motifs blancs et d’un long pagne en rafia vert.

Elle est complétée par une couronne (po’o), un collier (lei) et deux bracelets (kupe’e leis) de fleurs jaunes ainsi qu’une paire de crécelles (‘uli ‘uli) fabriquées à partir de calebasses recouvertes de plumes.

Il s’agit de la tenue de danse traditionnelle de Nanea.

Infos : Nanea’s Hula Outfit – 21/08/2017 – – 36$.

Nanea’s Holoku Dress ©American Girl

La robe holoku de Nanea (Nanea’s Holoku Dress) :

Cette tenue se compose d’une longue robe violette ornée de motifs floraux roses et verts, ornée d’une traîne et de volants à l’encolure et dans le bas.

Elle est complétée par une étole en feuilles de maile (une liane typique de la flore hawaïenne) et une pince à cheveux ornée d’une fleur d’orchidée.

Il s’agit de la robe de gala de Nanea, portée uniquement pour les occasions spéciales.

Infos : Nanea’s Holoku Dress -21/08/2017- – 34$.

Nanea’s School Outfit ©American Girl

La tenue d’écolière de Nanea (Nanea’s School Outfit) :

Cette tenue se compose d’une robe à corsage plissé, ornée d’un volant dans le bas. Elle est taillée dans un imprimé floral bleu, blanc et rose.

Elle est complétée par une paire de sandales de toile à motifs géométriques bleus et blancs, fermées par une cordelette nouée sur la cheville ainsi qu’une barette dorée portant l’inscription Nanea et une broche commémorative de l’attaque de Pearl Harbor.

C’est la tenue que porte Nanea tous les matins pour partir en classe.

Infos : Nanea’s School Outfit – 21/08/2017- – 32$.

Nanea’s Island Swimsuit ©American Girl

Le maillot de bain des îles de Nanea (Nanea’s Island Swimsuit) :

Cette tenue se compose d’un maillot de bain une pièce à dos nu en tissu imprimé rose, vert et bleu. Typique de la mode des années 1940, il se termine par un short ample.

Elle est complétée par une serviette éponge jaune à motifs blancs, une natte de plage bordée d’un biais bleu et une paire de lunette de natation en bois.

Il s’agit de la tenue de plage de Nanea.

Infos : Nanea’s Island Swimsuit – 21/08/2017- – 28$.

Nanea : poupée, accessoires.

Rendez-vous sur Hellocoton !

[fiche] Nanea Mitchell – 1941

Nanea Mitchell ©American Girl

Nanea Mitchell a 9 ans lorsque la base navale de Pearl Harbor est bombardée. Depuis cet événement traumatisant, elle fait de son mieux pour venir en aide à chacun et atténuer ainsi à sa manière les difficultés quotidiennes liées à la guerre.

Nanea Mitchell – portrait ©American Girl

Nom : Nanea Mitchell.

Commercialisation : en cours depuis le 21/08/2017.

Prix : 115$ en 2017.

Moule de tête : Nanea.

Yeux : noisette.

Cheveux : longs, bruns, souples, séparés par une raie latérale.

Teint : clair.

Tenue de présentation : un chemisier sans manche à col mao, un bermuda blanc à pont, une paire de mules en cuir marron et une pince à cheveux ornée d’une fleur.

Nanea est accompagnée du roman Growing Up with Aloha. Ce livre peut également être acheté seul pour 9,99$ (en 2017).

Nanea Mitchell ©American Girl

Accessoires : un sac reversible et sa pochette assortie, une enveloppe et sa lettre, un collier, une carte d’identité, deux billets d’1$. Le lot est vendu 24$ (en 2017).

Nanea Mitchell – accessoires ©American Girl

NB : un nouveau moule de tête a spécifiquement été créé pour cette poupée. Elle est la deuxième poupée de la marque à représenter la Seconde Guerre Mondiale ; la première étant Molly, poupée archivée depuis 2013.

Le site officiel consacré à Nanea

Les autres « personnages historiques » : Kaya, Josefina, Cécile, Kirsten, Addy, NellieRebecca, KitMolly, EmilyMaryellen, Melody, Julie.

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Photo] Portrait de famille – 2

En parcourant les derniers articles publiés, je me suis rendue compte que le portrait de famille que je vous ai récemment proposé n’était pas vraiment complet.

En effet, il manquait sur cette photo deux mini-poupées, une Bitty Twin et Gwen de la ligne Hopscotch Hill School.

Voici donc aujourd’hui toute la petite famille au complet !

Cette fois-ci, il ne manque personne ! Photo ©American Girl France

Rendez-vous sur Hellocoton !

[fiche] Les tenues d’Ivy Ling

La poupée Ivy Ling possède une collection très limitée par rapport aux autres poupées : un seul set d’accessoires et seulement deux tenues en dehors de sa tenue de présentation.

Les tenues d’Ivy Ling ©American Girl
Ivy’s Meet Outfit ©American Girl

La tenue de présentation d’Ivy (Ivy’s Meet Outfit) :

Cette tenue se compose d’un sous-pull à col roulé en jersey à imprimé coloré et d’un pantalon en sergé de coton vert bouteille.

Elle est complétée par une paire de bottes en cuir clair décorées de surpiqûres, et une petite culotte jaune ornée d’un arc en ciel sur l’avant.

Cette tenue, représentative de la mode enfantine des années 1970 est la tenue de tous les jours d’Ivy. Elle évoque son éducation américaine.

Cette tenue était vendue avec la poupée et ne pouvait pas être achetée seule.

©American Girl France

La tenue de fête d’Ivy (Ivy’s New Year Outfit) :

Cette tenue se compose d’une robe d’inspiration chinoise, en satin rouge à broderies dorées.

Elle est complétée par une paire de babies Charles IX en velours noir et une barrette ornée de fleurs.

Il s’agit d’une tenue de fête., portée par Ivy à l’occasion du nouvel an lunaire. Elle évoque les origines chinoises du personnage.

Infos : Ivy’s New Year Outfit – 2007-2014 – 28$.

Ivy’s Rainbow Romper ©American Girl

Le combishort arc en ciel d’Ivy (Ivy’s Rainbow Romper) :

Cette tenue se compose d’un combishort sans manche, en éponge blanche à détails rouges et arc en ciel.

Elle est complétée par une paire de tongs oranges et un bandana rouge à nouer dans les cheveux d’Ivy.

Cette tenue de détente est parfait pour les chaudes journées d’été en Californie.

Infos : Ivy’s Rainbow Romper – 2012-2014 – 28$.
Rendez-vous sur Hellocoton !

[fiche] Ivy Ling – 1974

Née dans une famille d’origine chinoise, Ivy est la meilleure amie de Julie Albright. Gymnaste accomplie, elle souhaite que sa famille soit fière d’elle mais a parfois du mal à trouver son identité entre traditions chinoise et éducation américaine.

Ivy Ling – 1974 – portrait ©American Girl

Nom : Ivy Ling.

Commercialisation : 2007-2014.

Prix : 110$.

Moule de tête : Jess.

Yeux : marrons.

Cheveux : noirs, raides, coupés au carré avec une frange et séparés par une raie médiane.

Teint : clair.

Tenue de présentation : un sous-pull à col roulé en jersey à imprimé coloré, un pantalon en sergé de coton vert bouteille, une paire de bottes en cuir clair, et une petite culotte jaune ornée d’un arc en ciel sur l’avant.

Ivy a les oreilles percées et est vendue avec une paire de clous dorés.

Ivy Ling – 1974 ©American Girl

La poupée était également accompagnée du livre Good Luck Ivy.

Accessoires :  un béret de laine couleur framboise, un sac à main customisé cousu dans un jean et orné de divers appliqués : chutes de tissu, arc en ciel, fleur…, une réplique de pièce de monnaie chinoise et une paire de pendants d’oreille dorés à clipser sur les clous portés par la poupée. Le lot était vendu 24$.

Ivy Ling – 1974 – accessoires ©American Girl

Les autres « personnages historiques » : Kaya, ElizabethCarolineJosefina, Cécile & Marie-Grace, Kirsten, Addy, Samantha NellieRebecca, Kit & RuthieMolly, EmilyMaryellen, Melody, Julie.
Rendez-vous sur Hellocoton !

[review] A thief in the Theater

A Thief in the Theater – Sarah Masters Buckey

Titre original : A Thief in the Theater.

Titre français :

Auteur : Sarah Masters Buckey.

Editeur : American Girl Publishing.

Publication originale : 1er mars 2008.

Pages : 179.

Prix : épuisé (6,95$).

Présentation : Kit a bien l’intention de profiter de ses vacances d’été pour écrire un article sur une pièce de théâtre qui se jouera dans quelques jours. Le directeur de la troupe lui en donne l’autorisation à la seule condition qu’avec son ami Stirling, ils participent aux préparatifs de la pièce. Entre deux coups de pinceau, Kit découvre donc le monde du théâtre, mais très vite les incidents, de plus en plus graves, s’enchaînent. Malédiction ou malveillance humaine ? Ce sera à Kit et Stirling de le découvrir.

Là encore, plusieurs mois se sont écoulés depuis ma lecture et mes souvenirs quant à ce texte ne sont plus très précis. Je peux tout de même affirmer que j’ai beaucoup, beaucoup aimé ce roman qui m’a rappelé bon nombre de lectures de mon enfance.

Je pense avoir déjà eu l’occasion de vous le dire mais de tous temps, j’ai toujours adoré les romans à énigmes et autres récits d’enquête. Les aventures du Club des Cinq, du Clan des Sept, de Fantômette et un peu plus tardivement celles de Sherlock Holmes ou encore plus récemment de Sharko et Hennebelle ont fait et font toujours partie de mes lectures favorites.

De ce fait, j’étais très enthousiaste et curieuse en découvrant que de nombreux romans à mystères ont été écrits autour des personnages historiques de la marque American Girl. Après lecture de ce premier volume, je suis encore plus impatiente de découvrir les autres titres car j’ai passé un très bon moment en sa compagnie.

Quelques rebondissements sont assez prévisibles mais l’histoire est bien rythmée et réserve quelques surprises. En tous cas, c’est une enquête que j’ai trouvée globalement agréable à suivre. Elle rappelle par certains côtés celle du film Kit Kittredge, journaliste en herbe mais s’en détache suffisamment pour rester intéressante.

Ce qui fait surtout la qualité de ce roman, à mon sens, c’est son contexte richement travaillé. Comme dans tous les romans American Girl historiques, on découvre une époque, un lieu et le mode de vie qui y est rattaché mais en plus ici, l’auteure nous offre une véritable plongée dans le monde du théâtre côté coulisses. Répétitions, préparation des décors, gestion financière et humaine… tous ces aspects sont explorés plus ou moins longuement et cela donne du corps et du réalisme au récit.

J’ai vraiment adoré cet aspect du roman et une fois de plus, la découverte se poursuit dans un mini dossier documentaire situé en fin d’ouvrage.

Bref, si l’enquête est simplement divertissante, l’atmosphère de ce roman, elle, m’a totalement conquise. J’ai hâte de découvrir les autres récits de cette collection !

NB : ce roman est un peu plus épais que ceux que j’ai pu présenter jusqu’à présent. A réserver donc aux lecteurs déjà à l’aise avec la langue anglaise.

Rendez-vous sur Hellocoton !

[fiche] Ruthie Smithens – 1934

Fille d’un riche banquier, Ruthie est la meilleure amie de Kit Kittredge. Elle aime les contes de fées, les princesses et les stars de cinéma. Elle aide Kit dans la rédaction de son journal.

Ruthie Smithens – 1934 – portrait ©American Girl

Nom : Ruthie Smithens.

Commercialisation : 2008-2014.

Prix : 90$.

Moule de tête : classique.

Yeux : gris.

Cheveux : bruns à reflets acajou, bouclés, mi-longs, séparés par une raie latérale.

Teint : clair.

Tenue de présentation : une robe à imprimé floral blanc et violet sur fond mauve, à col claudine et manches ballon, boutonnée sur le côté gauche, une paire de socquettes bleu pâle, une paire de babies Charles IX noires, un bandeau à cheveux violet, orné d’un noeud sur le côté, et une petite culotte blanche bouffante.

La poupée était également accompagnée du livre Really Truly Ruthie.

Ruthie Smithens ©American Girl

Accessoires : une montre-bracelet, deux barrettes à cheveux mauves, un sac à main noir à fermoir argenté, un mouchoir imprimé à motifs floraux violets. Le lot était vendu 24$.

Les autres « personnages historiques » : Kaya, ElizabethCarolineJosefina, Cécile & Marie-Grace, Kirsten, Addy, Samantha NellieRebecca, KitMolly, EmilyMaryellen, Melody, Julie.
Rendez-vous sur Hellocoton !

[review] The American Girl Short Stories – set 1

the-american-girl-short-stories

Titre original : The American Girl Short Stories.

Titre français :

Auteurs : Valerie Tripp, Janet Shaw, Connie Porter.

Editeur : Pleasant Company Publications.

Publication originale : décembre 1998.

Format : six mini-livres dans un coffret cartonné.

Prix : épuisé.

Présentation : (Re)découvrez les personnages historiques emblématiques de la marque American Girl au travers de ces six nouvelles : Felicity’s New Sister, A Reward for Josefina, Kirsten on the Trail, High Hopes for Addy, Samantha’s Winter Party, Molly Takes Flight.

slide3-021215

J’ai acheté et lu ce coffret de petits livres à l’automne dernier mais à l’époque, je n’ai pas pris le temps de chroniquer ces histoires ici. Voici venu le temps de le faire avec un peu plus de recul mais aussi des souvenirs forcément un peu émoussés.

Quelques remarques générales, tout d’abord. Même si toutes les histoires n’ont pas soulevé le même enthousiasme en moi, ce coffret est très sympathique pour faire la connaissance des six premiers personnages historiques créés par American Girl. En quelques pages, on a un bon aperçu du caractère de chaque personnage, du milieu et de l’époque dans lequel il évolue.

Ensuite, comme j’ai déjà pu l’évoquer sur ce blog, plus que les récits en eux-même, j’ai surtout apprécié le petit supplément historique glissé à la fin de chaque livre. A travers un très court texte et des illustrations d’époque, on en apprend un peu plus sur l’histoire américaine et c’est une caractéristique des livres « American Girl que j’adore. Ici, on a droit en plus à une idée de bricolage ou bien une recette à tester, inspirés par les occupations des enfants de l’époque décrite.

Enfin, ce coffret est un très bel objet à collectionner. Les histoires sont richement illustrées et chaque livre est relié sous une solide couverture également illustrée. Le tout prend place dans un étui de carton aux diverses faces très soignées. Bref, c’est un set très joli à exposer dans sa bibliothèque.

Pour en venir maintenant aux histoires contenues dans ce set, j’ai beaucoup aimé le premier texte : Felicity’s New Sister (La nouvelle sœur de Felicity), parce que si au début du récit Felicity a ce côté un peu intrépide et égoïste que je lui reproche souvent, elle fait preuve de courage et de bon sens par la suite. Et puis c’est un texte bien équilibré, avec juste ce qu’il faut de tension dramatique pour accrocher le jeune lecteur ou la jeune lectrice.

Dans A Reward for Josefina (Une récompense pour Josefina), j’ai réellement fait la connaissance du personnage car je n’avais encore rien lu à son sujet. C’est une petite histoire pleine d’humour et de morale, mais côté intrigue, il ne se passe pas grand chose. Cela reste un petit texte divertissant et j’ai aimé faire la connaissance de la famille Montoya.

Avec Kirsten On the Trail (Kirsten sur la piste), c’est la vie des pionniers que l’on découvre, leur cohabitation avec les populations autochtones, les préjugés qui peuvent exister de chaque côté… Il s’agit, d’une de mes histoires préférées du coffret parce que si Kirsten est désobéissante, elle n’en devient pas moins sympathique à mes yeux. J’ai beaucoup aimé son amitié avec Singing Bird, et là encore, le texte contient la juste dose de tension dramatique.

J’ai aussi beaucoup aimé High Hopes for Addy (De grands espoirs pour Addy) parce que le personnage a immédiatement éveillé ma sympathie. Cette petite histoire est bourrée de morale et vise à apprendre aux aînés à se montrer patients avec leurs « insupportables » cadets, mais ce qui m’a plu c’est que les réactions d’Addy m’ont semblé très crédibles. Certes, sa petite sœur ne fait pas exprès d’abîmer ses affaires, comme lui expliquent ses parents, mais il n’empêche que l’agacement d’Addy est naturel et jamais démesuré. Et puis, c’est une thématique intemporelle. Il y a également une seconde intrigue, plus ancrée dans l’époque historique à laquelle vivent les personnages, un peu rapidement traitée vu le format mais malgré tout captivante. C’est vraiment mon histoire favorite de tout le coffret.

Après cela, Samantha’s Winter Party (La fête d’hiver de Samantha) a eu un petit peu de mal à m’enthousiasmer. Pourtant le personnage de Samantha est plaisant et celui de Nellie, touchant mais je n’ai pas été conquise par l’intrigue que j’ai trouvé un peu creuse. C’est dommage et je relirai sans doute ce texte à l’occasion pour voir s’il me plaît d’avantage.

Enfin, à l’époque, je me souviens ne pas avoir aimé Molly Takes Flight (Molly prend son envol) parce que j’avais trouvé la fillette capricieuse et agaçante. Après avoir vu le film et avoir ainsi acquis une meilleure connaissance du personnage et de son évolution, je me dis que j’aurais peut-être une opinion différente sur ce texte en le relisant aujourd’hui. En revanche, le petit dossier historique en fin d’ouvrage est l’un de mes favoris.

Bref, un coffret que je suis ravie d’avoir ajouté à ma collection même si certaines nouvelles ne m’ont pas vraiment emballée.

Rendez-vous sur Hellocoton !