[top] Mes 3 poupées « Fille de l’année » préférées

Je suis en train de préparer toute une série de billets sur les poupées « Fille de l’année » et leurs collections de tenues et d’accessoires.

En faisant mes recherches, j’ai réalisé qu’elles ne soulevaient pas toutes le même enthousiasme en moi. Même si elles ont toutes des histoires, des personnalités, intéressantes que je suis ravie de (re)découvrir en préparant ces articles, j’ai clairement des « chouchoutes » : des poupées dont l’histoire me touche tout particulièrement ou tout simplement que je trouve trop craquantes.

Un classement de ces 15 poupées a peu à peu pris forme dans mon esprit. Je ne vais pas vous le proposer en entier, mais voici aujourd’hui mes trois poupées « Fille de l’année » préférées :

1. Lindsey Bergman

Il s’agit de la toute première poupée « Fille de l’année » et si elle n’a pas rencontré un grand succès auprès du public, moi elle me fait totalement craquer car elle représente tout à fait la mode et les loisirs de mon adolescence. J’avais 13-14 ans en 2001 et à l’époque, tout comme elle, j’avais un ordinateur (le tout premier, acheté grâce à l’argent gagné en faisant un vide-grenier), une trottinette, des collants à rayure et des jupes avec un cordon de serrage dans le bas.

Elle évoque donc une certaine nostalgie en moi et ce qui est en amusant c’est qu’en la voyant représentée sur la couverture de son livre, ma mère a trouvé que c’était mon portrait craché à l’adolescence.

Et puis, je trouve la poupée super jolie avec ses « pigasses » et ses yeux bleus. J’ai un faible pour ces deux caractéristiques physiques chez les poupées « American Girl ». C’est donc sans surprise que la deuxième « Fille de l’année » dont je veux vous parler est…

2. Grace Thomas

Grace Thomas ©American Girl

Grace est la poupée « Fille de l’année 2015 » et je regrette énormément de ne pas l’avoir achetée l’année de sa sortie. Comme pour Lindsey, j’espère bien pouvoir me rattraper un jour.

En réalité tout me fait craquer chez Grace et en premier lieu, son goût pour la pâtisserie et l’idée qu’elle passe un été à Paris. J’ai adoré le film la mettant en scène malgré ses clichés et je suis maintenant très curieuse de découvrir les romans.

La poupée, ressemble assez à Lindsey, la différence entre les deux résidant principalement dans la couleur et la longueur des cheveux (le moule de tête est différent également, mais cela reste un visage typique de la marque). Elles représentent cependant deux décennies différentes et cela se ressent dans leurs tenues et leurs accessoires.

D’ailleurs, en parlant de tenues, je craque totalement sur la collection imaginée pour Grace, au chic parisien… tel qu’il est vu à travers le filtre américain (la marinière, le béret…). Grace est l’un des rares « Filles de l’année » dont je rêve vraiment de posséder l’intégralité de la collection.

3. Nicki Fleming

Nicki Fleming ©American Girl

Pour cette dernière poupée de mon top 3, mon cœur a balancé un moment entre Saige et Nicki. Elles représentent l’une comme l’autre l’Amérique profonde que je rêve de découvrir : les ranchs, les cow-boys, les étendues désertes à perte de vue… Il y a quelques mois encore, Saige aurait sans aucun doute occupé cette troisième place, mais j’ai été un peu déçue par sa personnalité en découvrant son film. C’est donc Nicki qui lui passe devant.

Nicki est un personnage dont j’ai vraiment envie de faire la connaissance grâce aux romans relatant son histoire. J’aime d’ores et déjà beaucoup le fait qu’elle habite un ranch où l’on élève des animaux. J’aime aussi l’idée de voir s’affirmer cette demoiselle timide qui n’ose jamais dire non quand on lui demande un service.

Et puis, une fois de plus, je craque sur la poupée en elle-même : ses boucles caramel, ses yeux clairs, ses « pigasses »… et ses tenues (sans doutes assez clichées, comme pour Grace) de cow-girl.

___

[J’aurais aussi pu vous parler de Kanani, qui remporte un énorme succès auprès des collectionneurs et que je trouve effectivement très jolie avec ses très longs cheveux et son visage assez original, mais personnellement, elle ne m’emballe pas plus que les poupées que je viens de vous présenter. J’ai même un peu de mal à comprendre pourquoi cette poupée suscite un tel engouement. Peut-être changerais-je d’avis si je la voyais « en chair et en os » ?]

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Un p'tit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s